Mon cœur, ce que JE SUIS vraiment…

Quelques mois avant l’accident, je participais à un groupe de supervision clinique dans la cadre de mes fonctions. Nous avions à faire un exercice de visualisation où nous invitions une partie de notre personnalité, consciente ou inconsciente, qui est présente dans notre relation thérapeutique avec le client, à prendre place dans notre imagination. L’imagerie, la visualisation se fait avec une préparation méditative, pour lâcher prise sur les effets de la tête et se centrer sur notre ressenti du cœur. Ce ressenti est alors imagé. L’imagerie, c’est comme si vous regardiez une scène extérieure à vous, avec un troisième œil, mais qui est directement puisée dans tout ce que vous êtes. Pleine conscience. Voici mon expérience :

L’image est si belle, si claire… Un rêve éveillé…

Dans l’esprit de visualisation, je m’approche physiquement de la scène.

Je vois une femme, grande et élancée, dans une très longue et élégante robe blanche. Élégante dans toute sa simplicité. Blanche immaculée.

Il émane d’elle un rayonnement. Comme si son corps fait de la lumière. Une lumière aussi belle que celle offerte par les rayons du soleil qui transpercent le ciel nuageux.

Cette femme est assise sur le bout de sa chaise, les mains sur les genoux. Elle a un sourire radieux et si naturel. Un sourire qui rit. Son regard est rempli de bienveillance, de sagesse et de calme. Elle est heureuse. Heureuse et en paix…

La pièce est sans mur, sans plancher et sans plafond, dans l’immensité de l’univers. Il y a deux chaises et des bibliothèques pleines de livres. (Un peu cliché mais c’est comme les publicités de Philadelphia où des anges, sur un nuage, mangent du fromage à la crème!  L’énergie est différente, mais si ça peut aider à vous faire une tête et à visualiser!!!)

Cette femme, d’une prestance angélique, me regarde avec admiration. Son accueil me laisse ressentir l’immense bonheur qu’elle a de me voir. C’est comme si elle m’attendait depuis très longtemps. Je ressens, dans mon ventre, l’énergie de l’amour, de la bonté. Je me sens soulagée d’être en présence de cet être merveilleux. Aucun mot ne peut être assez fort pour décrire ce que je vis dans mon cœur. Tout ça se passe dans mon ventre. Un ressenti de chaleur et de légèreté.

L’énergie contagieuse de cette femme est enivrante. Je pleure d’émerveillement devant toute cette beauté qui dépasse l’entendement.

Cette femme, quand je la regarde attentivement, c’est moi…  C’est mon visage.

JE SUIS cette femme angélique… LIBRE…

Je venais de rencontrer la partie de moi-même qui habite mon cœur. Cette visualisation m’a permis de me voir et surtout de me SENTIR autrement que par les exigences, les résultats et le regard des autres. J’ai pris contact avec la femme ange sous ma montagne d’exigences de tête.

Quand nous sommes revenus en groupe, pour partager notre visualisation entre collègues, je pleurais. J’étais grandement bouleversée. Constater que j’avais tout ce bon et cette beauté en moi. J’avais de l’admiration pour moi-même. Laissez-moi vous dire que c’est spécial avoir de l’admiration pour soi!!! Ca toujours été facile pour moi de voir le bon, le potentiel et la grandeur des AUTRES. Mais là, je vivais pour la première fois la reconnaissance et la gratitude de MOI à MOI! Quand vous regardez votre enfant, votre amoureux, ce sont des situations ou facilement on ressent la gratitude face à ces êtres qui font partie de notre bonheur. L’amour émerge facilement. Quand on se regarde dans le miroir, on a rarement ce genre de pensée. Eh bien, avec ma visualisation, c’est ce qui est arrivé. Je me suis vu en ressentant pour moi toutes ces belles choses. J’ai toujours été capable de nommer mes forces, même si c’était difficile de les identifier, mais jamais avant ça j’avais pu les RESSENTIR autant et clairement.

J’affirme que je suis comme un ange. Et c’est sans prétention. Vous êtes tous des anges, des êtres uniques et d’exception qui sont guidés par l’amour, la paix, la bonté. Plus vous connecterai avec cette perception de vous-même, plus le bonheur et l’amour propre sera facilement accessible. Il ne dépendra plus de ce que vous faites, ou des gens qui vous entourent. En vous voyant comme tel, vous pourrez voir que le grand amour est déjà en vous, bien présent. Il attend simplement que vous LE CHOISISSEZ au détriment de ce qui se passe dans votre tête.

Mon parcours pour laisser sortir mon amour propre n’est pas systématique, même après cette visualisation. Oh non!!! Pensez-vous que ma tête, mon bourreau, se dit gentiment : Tiens un bel ange, je vais lui laisser ma place. Elle a l’air gentil.

Si l’ange attend patiemment d’être vu et choisi, le bourreau lui, se fait toujours sentir. Parce qu’il est dans moi et qu’il a le contrôle de mes pensées depuis 30 ans.

L’humain, avec sa tête, a des facultés intellectuelles qui nous conduisent souvent à la souffrance. Le désir de la tête, du cerveau est de nous protéger. Il utilise son savoir, sa logique, pour répondre au problème. Il nous défend et nous protège de ses perceptions de danger. Il RÉAGIT toujours sous des IMPRESSIONS de peur, de danger imminent, de problèmes. C’est pas reposant tout ça. Souvent, on ne s’en rend pas compte, car on a fait depuis tout jeune.

Le cœur de l’humain lui, est plus instinctif. Il se base que sur le positif des choses. Le cœur est amour, sagesse, paix, liberté, compassion et joie. Il engendre que le bon et permet l’actualisation de nos forces merveilleuses.  Le cœur AGIT.

Il faut de la confiance, de la pratique, de l’amour pour laisser agir notre cœur, mais le succès est assuré et quasi immédiat.

Intéressant n’est-ce pas…

Agir avec son cœur c’est être libre, sans mur, sans plafond, sans plancher. C’est atteindre le ciel…

SVP, partagez avec nous votre ange intérieur. Je veux vous entendre sur ce que vous êtes.

Inspirons nous de cœur à cœur…

Je vous écoute, je vous reçois avec beaucoup de gratitude!

Laisser un commentaire